UNECD/ janvier 26, 2018/ Actualités

De quoi aurait l’air la campagne anti-tabac si des buralistes pouvaient proposer des réductions de 70% sur un coup de tête ?
Quel devient l’intérêt d’un service sanitaire assuré par les étudiants si l’État ne considère pas la question de la prévention dans sa globalité ?
Comment pouvons-nous espérer que notre message de prévention ait un quelconque impact suite à cela ?

Le Communiqué de Presse a été transmis ce jour à la Direction Générale de la Santé (DGS), et à la Direction du groupe Intermarché.