Par qui ?

C’est le département qui finance et qui décide du montant accordé au bénéficiaire, sous la responsabilité du président du conseil général.

Quelle aide ?

Secours temporaire sous la forme d’aides financières ou de prestations d’accompagnement social. Il s’agit d’aides ponctuelles et de faible montant (montant moyen de 193€ en 2015) qui doivent répondre à un besoin précis (logement, travail, transports, santé, etc.).

Pour qui ?

Ce fond s’adresse aux jeunes âgés de 18 et 25 ans en « difficulté sociale ». En 2015, 67 % des aides ont été accordées à des jeunes qui n’étaient ni scolarisés, ni en emploi, ni en formation, 66 % à des jeunes sans ressources financières et 39 % à des jeunes en situation incertaine vis-à-vis du logement.

Quels revenus ?

Le FAJ existe dans de nombreux départements qui ont ensuite chacun leurs propres critères d’attribution.

Comment l’obtenir ?

La demande doit être instruite auprès d’un professionnel du travail social. Elle est ensuite soumise à une commission qui valide le financement.

Vous pouvez faire votre demande auprès d’un référent de service social de votre choix (CROUS, Service Social Départemental, Communal, Hospitalier), à une Mission Locale ou auprès des PAIO (Permanence d’Accueil, d’Information et d’Orientation).