Sécurité sociale étudiante

Le régime de sécurité sociale étudiante (RSSE) représente le système de sécurité sociale appliqué en France aux étudiants, qui perdent leur qualité d’ayants droits d’assurés sociaux à leur vingtième anniversaire.

L’affiliation à ce régime est donc obligatoire et payante pour les étudiants à partir de leur vingtième anniversaire, et s’effectue en même temps que l’inscription administrative à l’université. En 2012-2013, le tarif de cette affiliation est fixé à 207 euros, dont les boursiers sont exonérés. A savoir: tout comme les frais d’inscription à l’université, il est possible de payer en trois fois la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

La gestion de ce régime est confiée à deux mutuelles étudiantes (gérées par des étudiants élus), qui agissent par délégation de service public : la LMDE et le réseau EMEVIA (comprenant des antennes régionales).

A noter qu’à partir de la quatrième année des études de chirurgie dentaire, les étudiants adoptent le statut d’étudiants salariés et passent au régime général de l’assurance maladie. Il n’est donc plus nécessaire de s’affilier au régime de sécurité sociale étudiante, l’hôpital s’acquittant des frais sociaux.

A côté de cette sécurité sociale obligatoire, il est possible de souscrire à une mutuelle complémentaire, complétant les remboursements de la sécurité sociale. La cotisation est indépendante de la sécurité sociale, il n’y a donc aucune obligation de souscrire à la mutuelle complémentaire proposée par les mutuelles étudiantes, et il est très important de comparer les différentes offres proposées.