Aides et Bourses

Les bourses sur critères sociaux

Les bourses sur critères sociaux, gérées par les CROUS, sont les aides financières “reines” de l’enseignement supérieur. Elles sont versées mensuellement pendant 10 mois. Le montant du versement dépend de l’échelon auquel appartient l’étudiant, calculé en fonction des revenus des parents. Ces bourses induisent également l’exonération des frais d’inscription et la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

tableau-aides-et-bourses

Pour bénéficier de ces bourses, il faut être éligible et remplir un dossier social étudiant entre janvier et mai de l’année précédente, accessible sur le site du CNOUS (www.cnous.fr).

Les aides d’urgence

Les aides d’urgence distribuées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur sont regroupés dans un fond national d’aide d’urgence (FNAU), qui peut être une aide soit annuelle soit ponctuelle.

L’aide ponctuelle permet la prise en compte des difficultés nouvelles et imprévisibles intervenues en cours d’année, afin d’aider l’étudiant à poursuivre ses études. L’aide annuelle quant à elle se résume plus en une “session de rattrapage” pour les étudiants qui n’ont pas pu bénéficier des bourses sur critères sociaux.

Le complément mobilité

Ce complément est une aide supplémentaire pour les boursiers sur critères sociaux, et est contingenté (limité en nombre). Il est donné pour un séjour d’études à l’étranger dans un établissement d’enseignement supérieur ou un stage international. Sa durée ne peut être inférieure à deux mois ni supérieure à neuf mois.

Les allocations logement

Deux types d’aides existent selon votre logement:

  • Aide personnalisée au logement (APL) : cette aide concerne la location d’un logement conventionné et est versée au bailleur. Vous ne payez plus que le loyer résiduel
  • Aide de logement à caractère social (ALS) : cette aide concerne différents types de logements non conventionnés, et est versée directement au locataire

Dans tous les cas, la demande s’effectue via le site de la CAF : www.caf.fr.

Ces quelques explications sont loin d’être exhaustives, et de nombreuses autres aides sont disponibles auprès des collectivités locales par exemple. N’hésitez donc pas à vous renseignez sur le sujet auprès de vos responsables associatifs locaux !

Les indemnités kilométriques

Tous les stages réalisés à plus de 15 km de votre UFR et de votre domicile seront dédommagés par une indemnité forfaitaire de 130€ par mois.

Elle est valable aussi bien pour les stages hospitaliers que pour les stages ambulatoires (stages actifs).

Dans le même principe si vous prenez les transports en commun pour vous rendre au centre de soins, votre employeur (là le CHU dont vous dépendez) peut prendre en charge en partie votre abonnement annuel.

Pour en bénéficier, prenez contact avec la direction des affaires médicales de votre CHU.