Formation post-universitaire

En chirurgie dentaire, une fois les études terminées trois types de diplômes peuvent être obtenus dans des formations complémentaires :

–  Les masters
–  Les certificats d’études supérieures (CES)
–  Les diplômes universitaires ou inter-universitaires (DU ou DIU)

Les masters

Les masters (Master 1 et Master 2) sont des formations adossées à la recherche qui permettent d’aller plus loin dans un domaine précis. Ainsi, en chirurgie dentaire les masters vont le plus souvent être axés biologie, mais il est également possible de s’inscrire dans un domaine complètement différent, pour peu que l’on puisse suivre les enseignements.

L’avantage de ces formations est leur intégration à la structure LMD, ce qui leur permet une reconnaissance à l’échelle européenne et de permettre aux étudiants de découvrir la recherche par le biais de cours et de stage dans des laboratoires partenaires.

Une fois le Master 2 passé avec succès, il est possible à l’étudiant de passer un doctorat universitaire, qui est un projet de recherche sur 3 ans, permettant d’enseigner à l’université.

Les certificats d’études supérieures (CES)

Les CES de chirurgie dentaire ont pour but “l’acquisition de connaissances théoriques, pratiques et méthodologiques approfondies dans les différentes disciplines de l’odontologie”. La liste de ces CES est fixée nationalement, actuellement il en existe dix :

  • Biomatériaux en odontologie
  • Anatomo-physiologie de l’appareil manducateur
  • Odontologie légale
  • Odontologie chirurgicale et médecine buccale
  • Parodontologie
  • Odontologie pédiatrique et prévention
  • Odontologie conservatrice et endodontie
  • Odontologie prothétique
  • Physiopathologie et diagnostic des dysmorphoses crânio-faciales
  • Biologie orale

Ces CES permettent d’acquérir des crédits européens (ECTS), et comprennent des enseignements “théoriques, dirigés et pratiques”, qui ne sont donc pas au fauteuil sur patient. Les contrôles de connaissances sont du ressort des facultés habilitées, mais le diplôme est national.

Les diplômes universitaires ou inter-universitaires (DU ou DIU)

Les DU ou DIU sont des formations créées au sein de chaque université, sans aucun contrôle national. L’ensemble du diplôme est donc libre: intitulé, nombre d’heures d’enseignement, soin de patients au fauteuil ou non, nombre d’années et coût de la formation, etc.

Certaines formations sont donc de très bonne qualité, pendant que certaines autres ne sont pas du tout intéressantes. Les frais d’inscription n’étant pas fixes, ces derniers peuvent s’envoler jusqu’à 15000 euros par année pour les meilleures formations.

Pour pouvoir prétendre à ce type de formation, il faut être interne des hôpitaux, ou au moins avoir exercé pendant deux ans en cabinet.